Boutcha : des soldats ukrainiens déplaçant des corps à distance, par peur d'éventuels explosifs

12/04/2022, 05:30 PM (CEST)

(Avertissement : les liens contenus dans cet article renvoient à des images qui peuvent choquer)

Une vidéo qui circule largement sur les réseaux sociaux montrerait des soldats ukrainiens en train de disperser des corps dans les rues de Boutcha, où des dizaines de cadavres portant des vêtements de civils ont été retrouvés début avril, après le retrait des forces russes. Cette vidéo, qui aurait été diffusée « par inadvertance » dans les médias selon certains internautes, prouverait cependant que ces atrocités auraient été mises en scène par Kiev, dans le but d’accuser Moscou.

Évaluation

Les images ont été filmées le 2 avril 2022 à Boutcha, au nord-ouest de Kiev, par l’agence de presse Associated Press (AP). D’après celle-ci, la vidéo montre des soldats ukrainiens en train de retirer des cadavres des rues à l’aide de câbles, au cas où ceux-ci auraient été piégés avec des explosifs. Elle ne prouve pas une quelconque mise en scène de leur part. En outre, ces images n’ont pas été diffusées par mégarde.

Faits

La vidéo, qui dure une quinzaine de secondes, est largement partagée sur les réseaux sociaux – par exemple ici sur Twitter, où elle comptabilisait plus de 20 000 vues au 12 avril 2022. On y voit des soldats tirer des corps jonchant les routes, au moyen de câbles métalliques.

Un logo situé dans le coin supérieur droit de l’image permet d’en identifier facilement l’origine. Elle a été diffusée le 3 avril 2022 par la chaîne de télévision publique ukrainienne UATV. On la retrouve notamment sur leur chaîne YouTube, dans une version plus longue (à 2min15). La légende de la vidéo indique que celle-ci dépeint l’état de Boutcha après le retrait des forces russes qui occupaient la ville.

Une mention qui n’est pas toujours visible dans les extraits partagés en ligne, en raison de leur mauvaise qualité, est la source de ces images. Ici, on distingue clairement les mots « AP » qui visent à signaler que les images d’origine ne proviennent pas d’UATV.

La scène a en effet été immortalisée la veille, le 2 avril 2022, par l’agence de presse AP à Boutcha. Les images se trouvent toujours dans une vidéo YouTube de l’agence, ce qui contredit l’idée selon laquelle celles-ci auraient fuité ou auraient été diffusées par inadvertance.

Face aux fausses affirmations relayées par certains internautes, AP a confirmé que les images avaient été filmées par des journalistes de l’agence qui se trouvaient sur les lieux. Des soldats ukrainiens ont déplacé des corps pour les retirer des rues, et ont utilisé des câbles afin de garder leurs distances, au cas où ces corps auraient été piégés avec des explosifs par les forces russes, a précisé AP.

Si on ignore encore les détails exacts de ce qu’il s’est passé à Boutcha dans l'attente d'une enquête indépendante, la vidéo d’AP ne permet en tout cas pas de prouver une quelconque manipulation de la part de l’armée ukrainienne, et n’a pas non plus été diffusée par erreur.

Les images parvenues de Boutcha font l’objet d’une large désinformation sur les réseaux sociaux. Une théorie très populaire est celle affirmant que les scènes d’exactions auraient été orchestrées, ou encore que les personnes gisant à terre seraient toujours vivantes. De telles allégations ont déjà été démenties par les équipes de la dpa, notamment en Belgique, aux Pays-Bas (en néerlandais) et en Allemagne (en allemand).

Accusée de « crimes de guerres » à Boutcha par les autorités ukrainiennes, la Russie nie toute responsabilité et évoque une « mise en scène » de la part de Kiev, affirmant que les corps ont été placés après le départ de ses troupes. Cette version a toutefois été mise à mal, notamment par l'analyse d'images satellites.

Plus récemment, les forces ukrainiennes ont elles aussi fait face à des soupçons d'exactions qui auraient été commises envers des Russes, ce qui illustre la violence du conflit.

(État des lieux au 12/04/2022)

Liens

Publication Facebook (version archivée)

Publication Twitter (version archivée)

Vidéo archivée

Vidéo sur UATV (version archivée)

Vidéo d’AP (version archivée)

Fact-check d’AP (version archivée)

Sur les enquêtes à venir à Boutcha (version archivée)

Fact-check de la dpa en Belgique

Fact-check de la dpa aux Pays-Bas (en néerlandais)

Fact-check de la dpa en Allemagne (en allemand)

Sur les images satelittes de Boutcha (version archivée)

Sur les soupçons d'exactions sur des Russes (version archivée)

Contactez l'équipe de vérification des faits de la dpa : factcheck-belgium@dpa.com