Aucune déclaration de Kissinger sur la vaccination obligatoire devant l'OMS

28/07/2020, 11:42 AM (CEST)

Des opposants à la vaccination obligatoire prétendent que l'ancien ministre des Affaires étrangères des États-Unis, Henry Kissinger, aurait exigé la mise en place de la vaccination obligatoire dans le but de contrôler le patrimoine génétique de la population. Une publication Facebook parsemée de fautes de grammaire et d'orthographe affirme que le détenteur du prix Nobel de la paix aurait dit dans un discours auprès de l'Organisation mondiale de la Santé : «Une fois que le troupeau a accepté la vaccination obligatoire, la partie est gagnée ! (...) On pourra modifier génétiquement les enfants ou les stériliser - 'pour le plus grand bien'. Contrôler le mental du mouton et vous contrôler le troupeau ».

ÉVALUATION : Il n'existe pas de preuve qu'Henry Kissinger ait tenu de tels propos. Aucune conférence du Conseil de l'OMS n'a eu lieu à la date indiquée dans le post Facebook. De plus, aucun document ne mentionne le fait que Kissinger se soit exprimé à ce sujet dans d'autres circonstances.

FAITS : La publication déclare que l'ancien ministre américain des Affaires étrangères a tenu un discours devant le Conseil de l'organisation mondiale de la Santé le 25 février 2009. Il doit être question du Conseil exécutif de l'OMS, rassemblant une trentaine de représentants des États-membre.

Cependant, le Conseil exécutif ne s'est pas réuni le 25 février 2009. Selon l'OMS, celui-ci ne tient pas de réunion au mois de février mais seulement une fois en janvier et une fois en mai, soit avant et après l'Assemblée Plénière. Comme ce fut le cas en 2009 : le 26 janvier et du 28 au 30 mai. L'Assemblée plénière a lieu une fois dans l'année. En 2009, elle s'est déroulée du 18 au 22 mai.

Dans aucun des documents de la 124e réunion du Conseil exécutif en janvier 2009, ou de la 125e en mai, n'apparaît le nom Kissinger.

Si l'on recherche des articles ou documents comprenant le nom « Henry Kissinger » sur le site internet de l'OMS, il n'y a aucun résultat relatant les propos de l'ancien ministre des Affaires étrangères des États-Unis.

Le 26 avril 2019, un porte-parole de l'OMS informa l'agence de presse allemande dpa que son organisation n'avait en aucun cas connaissance d'une telle allocution de Kissinger.

La prétendue citation a été également propagée en anglais. Le site internet de fact-checking « Snopes » évoque que le choix des mots est plutot inhabituel pour l'ex-ministre. Il est, en effet, assez surprenant qu'un homme politique de son envergure utilise des mots comme « troupeau » quand il s'agit de personnes humaines.

D'aprés le site internet « Snopes », les défenseurs de la théorie du complot font souvent passer le détenteur du prix Nobel de la paix pour un homme mauvais, représentant d'une prétendue élite secrète, qui contrôlerait le monde.

---

Liens :

Publication Facebook :

https://www.facebook.com/jacques.rossier.9/posts/3022924704502291(archivé : http://dpaq.de/IUNoj)

Liste des meetings de l'OMS, par dates : https://apps.who.int/gb/index.html (archivé : http://dpaq.de/n5DEQ)

Recherche avec le nom « Henry Kissinger » sur le site internet de l'OMS : http://dpaq.de/h1Odb

Vérification des faits par l'agence allemande dpa : https://www.presseportal.de/pm/133833/4257445 (archivé : http://dpaq.de/ILgmC)

Snopes, sur Henry Kissinger : https://www.snopes.com/fact-check/kissinger-forced-vaccinations/(archivé : http://dpaq.de/mwpJH)

---

Contactez l'équipe de fact-checking de la dpa : factcheck-suisse@dpa.com