Trop de chars détruits

06/04/2022, 05:04 PM (CEST)

« Plus de 2500 chars russes ont été détruits en Ukraine, le plus grand cimetière de chars au monde !!! », écrit, en français, un utilisateur de Facebook dont le message a été diffusé en Allemagne. Il publie de vraies photos de blindés calcinés, à l’appui de ses dires. (Version sauvegardée)

Évaluation

Les Russes subissent de très importantes pertes, en effectifs et en matériel, depuis le 24 février en Ukraine. Mais, de toutes sources indépendantes, le chiffre avancé par l’internaute est très largement exagéré.

Faits

Depuis le début de son offensive en Ukraine, Moscou a perdu beaucoup d’effectifs et de matériel militaire.

Toutefois, même l’état-major de l’armée ukrainienne, dont les statistiques semblent exagérées, de l’avis général, n’osent pas avancer que ses troupes ont « détruit » plus de 2.500 chars russes, depuis le 24 février.

Sur sa page Facebook, l’armée ukrainienne annonçait ainsi qu’en date du 5 avril 2022, à l’aube, les forces russes avaient perdu 676 tanks, et pas 2.500.

La confusion vient peut-être du fait que l’auteur du message (daté du 4 avril) sur Facebook a mélangé les pommes et les poires.

En effet, l’armée ukrainienne affirme qu’au-delà de la « perte » de 676 chars, Moscou a également subi la perte de 1.858 « véhicules armés », qui ne sont pas des tanks.

Elle ne fait pas la distinction entre le nombre de véhicules détruits, endommagés, abandonnés par les Russes ou capturés par les troupes ukrainiennes.

Le site spécialisé Oryx, qui ne répertorie les pertes encourues par l’Ukraine et la Russie lors de la guerre que sur base d’images ou de témoignages vérifiés, fait cette distinction, lui.

Il évalue ainsi à 425 le nombre de chars russes mis hors service par l’armée ukrainienne, depuis le 24 février. Il précise : 201 d’entre eux ont été détruits, 6 endommagés, 42 abandonnés, 176 capturés. Tous n’ont pas été détruits, donc, tant s’en faut.

On est loin de 2.500 tanks « détruits » que l’auteur du message avance, ce qui représenterait entre un quart et un cinquième du total des chars dont l’armée russe disposerait.

(État des lieux au 06/04/2022)

Liens

Message Facebook (version archivée)

Article The Independent (version archivée)

Armée ukrainienne (version archivée)

Oryx (version archivée)

Article de Forbes (version archivée)

Contactez l'équipe de vérification des faits de la dpa : factcheck-luxembourg@dpa.com