Une subvention pour les travailleurs touchés par la guerre en Ukraine, peu importe leur statut vaccinal

30/03/2022, 03:11 PM (CEST)

Le gouvernement ukrainien aurait prévu d’apporter une aide financière aux personnes touchées par la guerre, mais seulement si celles-ci se sont faites vacciner contre le Covid-19, avancent certaines publications sur Facebook. À l’appui, l'extrait d'un discours du Premier ministre ukrainien Denys Chmyhal.

Évaluation

Il s’agit d’une interprétation erronée des déclarations de Denys Chmyhal. Dans ce discours prononcé début mars, le Premier ministre explique qu’une subvention sera proposée aux personnes ayant perdu leur emploi à cause de la guerre. Les demandes pour cette aide seront enregistrées via la même plateforme en ligne que celle utilisée dans le cadre d’une indemnité distincte, liée à la vaccination contre le Covid-19. Être vacciné n’est pas un prérequis pour bénéficier de cette nouvelle subvention.

Faits

Dans le clip partagé sur Facebook, qui dure un peu moins d’une minute, la voix du Premier ministre ukrainien Denys Chmyhal est doublée en anglais. Si le mot « vaccination » est audible à la trentième seconde, l’interprétation de ce discours fournie par certains internautes est quant à elle fausse.

La vidéo dans son intégralité a été publiée le 6 mars 2022 sur la page Facebook officielle de Denys Chmyhal. Celle-ci est accompagnée d’un texte en ukrainien et en anglais. La version en anglais peut également être retrouvée sur le site du gouvernement ukrainien.

Le Premier ministre y indique qu’une aide financière sera apportée aux employés et travailleurs indépendants ayant perdu leur emploi en raison de la guerre qui fait rage dans le pays. Cette initiative prévoit que chaque personne se trouvant dans ce cas de figure puisse recevoir 6 500 UAH (hryvnia, la monnaie ukrainienne), soit environ 200 euros.

« Le programme fonctionnera de manière analogue aux paiements pour la vaccination - c'est-à-dire via l'application Diia », peut-on lire dans la retranscription en anglais du discours.

Cette plateforme numérique du gouvernement ukrainien avait déjà été utilisée dans le cadre d’une autre subvention lancée en décembre 2021. Celle-ci visait à encourager les citoyens à se faire vacciner contre le Covid-19. Toute personne ayant reçu ses deux doses de vaccin pouvait ainsi faire une demande pour obtenir 1 000 UAH (plus ou moins 30 euros).

Il n’a donc jamais été annoncé qu’être vacciné contre le Covid-19 était une condition pour avoir droit à la subvention visant à aider les travailleurs impactés par la guerre. Denys Chmyhal évoque simplement le fait que ces demandes d’aide seront centralisées via la même plateforme que celle utilisée pour les subventions de vaccination.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait par ailleurs annoncé le 3 mars 2022 que l’aide financière proposée aux personnes ayant perdu leur emploi suite à l’invasion russe pouvait être reçue « sans aucune condition ». Un autre communiqué du 8 mars précisait que les habitants qui avaient déjà bénéficié d’une subvention de vaccination pouvaient également faire une demande pour obtenir celle liée au contexte actuel.

(État des lieux au 29/03/2022)

Liens

Publication Facebook (post archivé - vidéo archivée)

Discours de Denys Chmyhal (post archivé - vidéo archivée)

Version du discours en anglais (version archivée)

Sur la subvention de vaccination (version archivée)

Sur la subvention liée à la guerre 03/03/22 (version archivée)

Sur la subvention liée à la guerre 08/03/22 (version archivée)

Contactez l'équipe de vérification des faits de la dpa : factcheck-belgium@dpa.com