Les médecins italiens n'ont pas découvert que les patients décédaient de thrombose au lieu du Covid-19

28/05/2020, 01:20 PM (CEST)

Diverses publications Facebook affirment qu’on s’est « bien trompé sur le traitement du COVID19 ». Largement diffusés, les posts indiquent que des médecins italiens ont pratiqué des autopsies et ont fait une découverte concernant le coronavirus. Les victimes ne sont pas mortes du virus, mais des suites d’une « thrombose ». D'après les publications, « les respirateurs n'ont jamais été nécessaires, ni l'unité de soins intensifs ». Seuls les « antibiotiques, les anti-inflammatoires et les anticoagulants » ou de l’aspirine et du jus de citron bouilli sont à prescrire aux patients. ( http://dpaq.de/mVRRN et http://dpaq.de/nU5CK

ÉVALUATION : 
Le message est une information comportant de nombreux amalgames et contre-vérités qui circule dans différents pays et dans différentes langues. Le texte affirme à tort qu'une infection bactérienne est à l'origine de la crise et que la plupart des gens meurent de thrombose. Des sources, citées, se sont avérées être incorrectes.

FAITS: 
A première vue, le message comporte de nombreuses erreurs dans la structure grammaticale et des fautes d’orthographe. Ce sont deux éléments qui mettent en lumière que le texte a été traduit. Grâce à une traduction en anglais via Google Translate et une nouvelle requête de recherche, on découvre que le message a été fréquemment partagé sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, dans différentes langues. D’après une enquête espagnole, le post circule sur Facebook et Whatsapp depuis la mi-avril. (http://dpaq.de/j4pRh)

Le contenu du message semble également être incorrect. Premièrement, les médecins auraient découvert que les gens ne meurent pas des causes du virus, mais d'une infection bactérienne appelée « coagulopathie intravasculaire disséminée » (ou CIVD). Ce syndrome active de façon pathologique la coagulation du sang. Des caillots de sang se forment alors dans les vaisseaux sanguins. Ce phénomène est aussi appelé « thrombose ». Une vérification des faits sur le site britannique fullfact.org a démontré il y a quelques semaines que cette affirmation est fausse. Les vérificateurs britanniques citent plusieurs études qui montrent un lien entre le Covid-19 et la thrombose. La thrombose est, en réalité, une complication possible chez les personnes infectées par le nouveau coronavirus. Les victimes succombent d'une infection virale (et de ses complications), et non d’une infection bactérienne. (http://dpaq.de/HJuZ0

Les virologues belges ne voient pas non plus la véracité dans cette publication. « Nous sommes sûrs que c'est un virus », déclare le virologue Steven Van Gucht à dpa. « La thrombose est une complication importante du Covid-19 qui survient surtout dans les cas graves. Mais cela reste le résultat du virus et non d'une infection bactérienne. C'est une réaction de notre corps au virus ». Selon le spécialiste, la thrombose n'est qu'une des réactions possibles de notre corps au Covid-19 et il est possible de souffrir à la fois d’une pneumonie et d’une thrombose. Cela appuie également la vérification de fullfact.org. 

La publication évoque également un « mauvais diagnostic ». Le post affirme que la prise en charge actuelle des patients atteints du Covid-19 n'a jamais été nécessaire. C'est pourquoi des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des anticoagulants tels que l'Aspirine, le Paracétamol et l'Apronax sont proposés pour lutter contre la maladie. « C’est aussi une absurdité totale », souligne Steven Van Gucht. « S'il y a un moyen d'arrêter ce virus, c'est avec un vaccin. Certes, il arrive parfois que des personnes contractent des infections bactériennes secondaires après une infection. C'est parce qu'elles sont ventilées à l'hôpital, ce qui endommage les poumons et donne aux bactéries une chance de proliférer dans l'organisme. Mais très souvent, cette infection bactérienne n'existe pas non plus ».

Le quotidien français Le Monde a également procédé à une vérification des faits. Dans l'article, le journaliste italien Nicola Bruno explique que le post est « une rumeur qui circule sous différentes versions en Italie, avec différents docteurs et sur différents réseaux sociaux (WhatsApp, Facebook) ». Dans les versions françaises, un médecin, le « Pr Jacques Theron » est régulièrement cité comme étant l’auteur du post. Il n’en est rien. Le professeur Jacques Theron n’est pas neuroradiologue, comme on peut le lire. Il est spécialiste des douleurs lombaires. Contacté par Arte, il nie avoir écrit la publication devenue virale. Il a, en outre, partagé les constatations non étayées par des études scientifiques d’un cardiologue italien, Giampaolo Parla. Le site MedicalFacts, qui lutte contre la désinformation en matière de santé, qualifie par ailleurs les propos du cardiologue italien d’ « absurdes ». 

Enfin, le ministère italien de la Santé est parfois cité comme étant la source de cette « nouvelle sensationnelle ». Par conséquent, l'Italie commencerait à modifier les protocoles médicaux qu'elle applique habituellement pour le coronavirus. Mais est-ce exact ? « Nous n'avons jamais publié de tels rapports », souligne Nicola Del Duce, porte-parole du ministère italien de la santé auprès de dpa. La source à laquelle la publication fait référence est une nouvelle fois erronée.

La publication, sous toutes ses formes, a été épinglée à travers le monde. La déclaration a également été vérifiée au Brésil et en Italie.  

--- 

LIENS:

 
Publication sur Facebook : 
https://www.facebook.com/100001589995946/posts/3108534485876187/?d=n (archivé : http://dpaq.de/mVRRN

Post Facebook avec variante vaccinale : 
https://www.facebook.com/vincenzo.marotta.3557/posts/141773507440409 (archivé : http://dpaq.de/ACd5e )

Post néérlandophone sur Facebook : https://www.facebook.com/MarcelvdPool/posts/2982828318468974 (archivé : http://dpaq.de/CRBHn)

Publication en anglais sur Facebook : https://www.facebook.com/samuel.yap.75/posts/2872193922850345 (archivé : http://dpaq.de/iVolw)

Factcheck espagnol Verificado: https://verificado.com.mx/falso-que-el-covid-19-sea-una-trombosis/ (archivé : http://dpaq.de/j4pRh)

Factcheck britannique FullFact : https://fullfact.org/online/thrombosis-covid-19/ (archivé : http://dpaq.de/HJuZ0)

A propos de Steven Van Gucht : 
https://www.sciensano.be/fr/people/steven-van-gucht (archivé : http://dpaq.de/nTKTs )
https://www.linkedin.com/in/vanguchtsteven/?originalSubdomain=be 

Factcheck d'Arte : https://www.youtube.com/watch?v=xIXW0K_h-hU (archivé : http://dpaq.de/tmPp4 ) 

Factcheck du journal Le Monde: https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/14/on-s-etait-bien-trompe-sur-le-traitement-du-covid-19-itineraire-d-un-post-facebook-qui-seme-la-confusion_6039690_4355770.html (archivé : http://dpaq.de/wgoC8)

Medical Facts: 
https://www.medicalfacts.it/2020/04/11/coronavirus-la-lettera-del-cardiologo-di-pavia-che-gira-su-whatsapp/ (archivé : http://dpaq.de/hucTM )

Factcheck italien : https://www.open.online/2020/04/29/coronavirus-morti-di-polmonite-o-trombosi-colpa-del-virus-oppure-no-ecco-cosa-e-cambiato-in-un-mese/ (archivé : http://dpaq.de/KL5HP)

Factcheck brésilien : https://politica.estadao.com.br/blogs/estadao-verifica/e-falso-que-covid-19-mate-apenas-pessoas-com-doencas-previas-e-possa-ser-tratada-em-casa-com-antibioticos/ (archivé : http://dpaq.de/IlPcP)

Etude sur la thrombose 1: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7177070/ ( archivé : http://dpaq.de/mxk2e)

Autre étude sur la thrombose : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/jth.14818 (archivé : http://dpaq.de/3cwK1)

--- 

Contactez l’équipe de factchecking de la dpa : factcheck-belgium@dpa.com